Outils personnels
 

L’origine du partenariat

A l’occasion de la conférence européenne de Salzburg en 1995, quelques membres de la délégation du MSdS firent connaissance de Iona Cretsoiu, la présidente de l’époque de l’association AGGR (Asociatia Fetelor Ghizi din Romania). L’AGGR avait été fondée en 1990 sur l’initiative de quelques anciennes scoutes. En ce temps-là, il n’y avait que peu de membres dans le Mouvement Scout roumain et la plupart des groupes scouts se trouvaient à Bucarest.

Lors de plusieurs rencontres et discussions en 1995 et 1996 entre les représentants du MSdS et représentantes de l’AGGR, on discuta d’une possible coopération. Un thème dominait les discussions cette année-là : l’AGGR trouvait indispensable d’avoir un siège de l’association pour pouvoir fonctionner car l’adresse de l’association était alors l’adresse privée d’Ioana Cretsoiu à Bucarest. Les réunions des responsables de l’association se déroulaient chez elle, on y trouvait les archives, le secrétariat ainsi que la photocopieuse. Pour le MSdS, ce siège de l’association était plutôt secondaire et les thèmes comme la formation, le nombre de membres et le travail par branche étaient plus importants.

Lors de ces dernières discussions, un sujet supplémentaire arriva sur la table et qui serait dominant durant toutes les années de partenariat : un engagement bénévole n’était ni respecté, ni reconnu par la société roumaine parce qu’il rappelait trop l’engagement « bénévole » du temps du communisme. Il était très difficile aux jeunes responsables d’expliquer à leurs parents pourquoi elles donnaient du temps pour du bénévolat. Souvent dans l’idée de la famille, il était préférable d’accepter un job d’appoint pour augmenter le maigre budget de la famille plutôt que de faire du bénévolat. Ou alors de s’occuper plus de sa formation afin de pouvoir ensuite avoir un poste mieux payé. Dans les premiers temps, l’AGGR put mettre deux grands succès à son actif : deux brochures sur le thème de la démocratie furent publiées grâce à un financement de divers fonds de l’UE. En outre, différents projets dans des orphelinats de Bucarest furent financés par la fondation Soros. Les documents de haute qualité montrèrent le potentiel de l’AGGR pour travailler dans le domaine pédagogique.

L’équipe internationale du MSdS pris alors contact avec différentes organisations qui avaient mis sur pied le même type de partenariat. En outre des clarifications ont été amenées quant à l’assurance du financement d’une possible coopération grâce au Crédit Jeunesse de l’Est du Département de Développement et de Coopération (DDC). Ce crédit a pour objectif le soutien d’activités de jeunesse en Europe de l’est et est géré par le CSAJ/Intermundo. Des discussions ont également eu lieu avec les responsables européens de l’AMGE afin de coordonner le soutien à l’AGGR. A l’automne 1996, l’AMGE et le MSdS organisèrent en commun un premier week-end de formation pour l’AGGR à Bucarest sur les thèmes : le développement, la formation, les finances, le programme et les branches. De plus, des rencontres eurent lieu avec une demi-douzaine de groupes scouts à Bucarest.

A la fin 1996 la maîtrise fédérale décida de créer une « équipe roumaine » qui devait s’occuper en premier lieu de la demande de financement par le Crédit Jeunesse de l’Est. Il était en outre clair qu’un soutien à distance de l’AGGR ne serait pas suffisant, mais que des formatrices seraient envoyées en Roumanie afin de soutenir la maîtrise fédérale. L’équipe roumaine développa en collaboration avec l’AMGE et l’AGGR des objectifs pour la coopération et fit la demande pour le crédit. Au même moment, une autre demande fut faite au Crédit Jeunesse de l’Est pour un projet supplémentaire : le groupe de Delémont planifiait de faire un camp en commun avec le groupe de Cluj, le premier groupe scout en dehors de Bucarest. Ce fut le premier contact entre des scouts suisses et roumains qui devait par la suite être suivi de beaucoup d’autres. A la fin 1997, les demandes de financement pour le projet du MSdS avec l’AGGR et le camp du groupe de Delémont furent autorisées.

Mouvement Scout de Suisse

Speichergasse 31
CH-3011 Bern

Tel. +41 31 328 05 45

info@msds.ch

Secrétariat général du
Mouvement Scout de Suisse


Mouvement Scout de Suisse (MSdS)
Speichergasse 31
CH-3011 Bern   (Plan d'accès)

Tel.: +41 31 328 05 45  (numéro de téléphone des collaborateurs du secrétariat général)
Fax: +41 31 328 05 49

info@pbs.ch


horaires d'ouvertures




En cas d’urgence: Helpline Scoute

Tel.: 0800 22 36 39
(depuis l’étranger: +41 44 655 12 80)

365 jours par année, 24h/24h